Paiement refusé par le marchand mais débité par Sharepay

Les transactions réalisées avec les cartes Sharepay se déroulent en plusieurs étapes et font intervenir différents acteurs. Voici le cycle de vie d'une transaction Sharepay :

  1. L'utilisateur Sharepay réalise un achat de 100 € à l'aide de sa carte Sharepay.
  2. Le terminal de paiement du marchand (aussi appelé POS) effectue une demande d'autorisation de paiement de 100 € sur la carte Sharepay de l'utilisateur Sharepay
  3. Cette demande d'autorisation de 100 € est transmise à Mastercard
  4. Mastercard identifie que la carte est une carte Sharepay et transmet la demande d'autorisation de 100 € à Sharepay
  5. Sharepay reçoit cette demande d'autorisation et associe ce paiement aux participants Sharepay.
  6. Sharepay tente de débiter les différents participants. Pour ce faire, Sharepay utilise en priorité le solde disponible de chaque participant. Si le Solde disponible des participants n'est pas suffisant pour honorer leur participation, Sharepay recharge alors automatiquement le Compte Sharepay des utilisateurs à l'aide de leur carte bancaire personnelle à hauteur du montant nécessaire pour la participation.
  7. Si les soldes des Comptes Sharepay différents participants est suffisant pour honorer la transaction, Sharepay accepte la demande demande d'autorisation. Sinon Sharepay décline le paiement.
  8. Mastercard transmet alors cette décision au marchand. 
  9. Le terminal de paiement du marchand affiche alors "Paiement Accepté" ou "Paiement Refusé", le cas échéant/

Suite à ces différentes étapes (appelées "processus d'autorisation") intervient le processus du règlement. C'est lors de cette seconde étape que les fonds sont échangés entre Sharepay, Mastercard et la banque du marchand. 

Durant cette étape, il arrive que le montant du règlement soit différent du montant de l'autorisation. Soit car,

  • le montant de l'autorisation était supérieur au montant du règlement. C'est le cas des stations essences mais aussi pour certaines compagnie de VTC par exemple
  • l'autorisation de paiement n'est jamais prélevé (cas des empreintes prises par les hôtels ou les bornes vélib). 
  • le taux de change a évolué entre l'autorisation et le règlement (lorsque la transaction n'est pas réalisée en Euro).
  • un problème s'est immiscé dans le processus dans les étapes 7, 8 ou 9. 

Dans le cas où Sharepay ne reçoit pas de demande de règlement de la part du marchand dans les 7 jours suivant l'autorisation (30 jours dans certains cas), la demande d'autorisation est annulé et le solde des participant est re-crédité du montant débité lors de l'autorisation. 

Le solde des participants est alors utilisé lors de leurs prochaines transactions Sharepay.

Besoin d'aide ? Une question sans réponse ? Une question sans réponse ?